LA SOLITUDE

Qu’il soit poète, chanteur, écrivain, peintre, musicien, sculpteur ou philosophe, l’homme a toujours cherché à percer le secret de cet état que l’on appelle : SOLITUDE.
Solitude-amour, solitude-désespoir, elle revêt toutes sortes de formes. Toi, moi, nous vivons notre solitude parfois avec plaisir, souvent avec souffrance mais pour chacun d’entre nous, elle est là bien présente tout au long de notre vie, cette évidence si bien exprimée par Fabienne Thibault « que l’on est toujours tout seul au monde ».
Alors l’homme dépense son énergie à la combattre car on la hait et pourtant elle continue à nous poursuivre.
Parfois à l’occasion de moments que nous appelons bonheur on croit lui échapper et puis elle revient pour mieux nous envelopper dans un Rien et la solitude devient mortelle ou dans un Tout et la solitude devient amour, alors cette solitude est un cadeau du ciel.
Il m’est arrivé de poser cette question à des amis. « Et toi, tu aimes cette solitude ? » Invariablement la réponse était toujours la même : « oui, un peu mais pas trop car je m’ennuie tout seul ».
L’individu recherche la solitude et la fuit comme s’il avait peur à trop l’aimer de rompre les liens qui l’unissent à l’autre.
Cet autre qui peut être votre famille, vos amis, vos collègues, celle ou celui qui vous renvoie votre propre image à travers un miroir : le miroir des mots, ceux qui vous rassurent et vous réconfortent.
Dans une situation de solitude, l’homme se sent abandonné. Il n’y a plus rien : Peut-on vivre sans amour ? Peut-on vivre sans partager ses émotions avec un autre être humain ?
Le téléphone qui ne sonne plus, la porte d’entrée qui reste fermée, la boite aux lettres toujours vide : aucun signe d’amitié, aucun geste d’amour. Seule l’indifférence de ceux qui nous croient heureux perturbe notre solitude qui devient au fil des minutes, des jours, des mois angoisse, douleur et désespoir.
Le silence des mots envahit notre esprit et le tic-tac de la pendule raisonne dans notre tête aussi lancinant que le cri d’un enfant qui pleure.
Pour les philosophes, l’homme, fait d’orgueil et de vanité, a peur de la solitude car il craint de découvrir qui il est. Et cette peur grandit au fur et à mesure de la découverte de sa personnalité reflet d’une société pervertie pour le paraître et la possession : avoir un travail, avoir une femme, un mari, avoir des enfants, avoir une maison, avoir une voiture, avoir, avoir, avoir … trop pressé de paraître aux yeux de l’autre. Mais l’homme se sent terriblement seul et nous assistons à un formidable paradoxe à l’heure où on ne parle que de communication, d’échanges interplanétaires, d’internet et de multimédia, l’homme est désespérément seul. Des dizaines de livres paraissent tous les jours pour nous apprendre à mieux communiquer. On crée partout dans les entreprises des postes de directeurs de la communication et pourtant l’homme est désespérément seul.
Il ne faut pas que la solitude devienne isolement ou enfermement car si on construit des murs autour de soi afin de n’être atteint par rien la solitude se transforme en maladie. Une question se pose : peut-on apprendre à aimer la solitude ? Existe-t-il des moyens, des outils pour cela ?
D’une manière générale, je crois que nous ne choisissons pas vraiment la solitude, les circonstances de la vie font qu’elle vient bien souvent à nous et il faut être prêt pour l’accueillir.
En conclusion, dans notre petit village de Loriges, même si certains se sentent prêt à l’accueillir, ne laissons pas Madame Solitude s’installer mais sachons nous occuper de nos voisins, sans être envahissants, mais présents, au moindre doute, posons-nous les bonnes questions : à quoi servons nous ? À quoi pouvons-nous être utiles ? Mais le plus important et cela est très simple et ne coûte rien (par les temps qui courent c’est intéressant) un bonjour, un sourire, une visite, un coup de main, un coup de fil, la liste peut-être longue alors n’oubliez pas Madame Solitude ne doit être présente nulle part.

 
   Chantal GOUTAYER.    smiley
 

Suivez-nous

BonPlanLocal

Calendrier

<novembre 2019>
LUNMARMERJEUVENSAMDIM
123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930
Mairie de Loriges 26 Route du Bourg 03500 LORIGES Tél. : 0470454567 Fax : 0470451619 E-Mail : mairie-loriges@pays-allier.com Horaires d'ouverture au public : mardi de 15 h à 18 h vendredi de 9 h à 12 h Permanences du Maire : sur rendez-vous

NewsLetter

Inscrivez-vous pour recevoir, avant tout le monde, les nouveautés.